Où vivent les Amérindiens?

maison amérindien

Venez découvrir des habitations de différents style de chaque tribus indiennes.

Leurs habitations.

Si, dans l’imaginaire collectif des Européens, l’Indien vivait dans un tipi fait de poteaux de bois recouverts de peaux de bisons ou de branchages. Il n’en était pas tout à fait de même dans la réalité. En effet, le tipi n’était répandu que dans les plaines centrales de l’Amérique du Nord. Etant donné qu’il était l’apanage des tribus nomades qui chassaient le bison.

Le tipi, qui était facile à monter, à démonter, à transporter s’il est attelé à un cheval, n’a été généralisé dans les grandes plaines qu’avec l’arrivée des Européens. Le chien n’était pas capable à lui seul de porter un tipi, car il était trop lourd Les peaux de bisons qui recouvraient les tipis furent remplacées par les voiles des bateaux européen et espagnol qui étaient laissés à l’abandon.

tipi indien

En réalité, beaucoup de tribus indiennes étaient sédentaires. Car ils vivaient dans des maisons de branchages, d’écorces et autres éléments naturels. Les Iroquois, par exemple, vivaient dans des longues-maisons qui pouvaient abriter plusieurs familles. En effet elles mesuraient de 25 à 60 mètres de long. De la même façon, le wigwam était assez répandu : c’était une sorte de dôme recouvert d’écorces et de nattes de jonc. Les apaches vivaient dans le même style de maison, mais faite de branchages et appelée wickiup.

différent maison amérindien

Les Navajos possédaient eux des hogans, qui étaient des huttes rondes en rondins ; elles révélaient leur conception de l’univers.

Tribus indiennes devant leur hutte